Combien coûte une douche pour senior ?

Vous avez pris la décision de changer votre douche en douche pour senior, mais vous vous inquiétez du coup de revient de cette installation ? Pas de panique ! Nous allons vous expliquer de fond en comble à combien revient l’installation de ce genre de douche. Avant tout, qu’est-ce qu’une douche pour senior et pourquoi en installer une ?

Le principe de la douche pour senior

De plus en plus de douche pour sénior sont installées. Voici quel en est le principe.

Pourquoi la douche pour senior ?

La douche pour senior est un dispositif sécuritaire mis en place pour transformer une douche ordinaire en douche sécurisée. L’installation d’une telle douche a pour but de diminuer au maximum, pour ne pas dire d’annuler complètement les risques de glissade, de chute, de brûlure ou de noyade dans la douche.

A qui est-elle destinée

La réalisation d’une douche pour senior dans une maison se fait souvent à cause de la présence de personnes âgées dans la maison ou de personnes à mobilité réduite par la maladie ou un handicap quelconque. 

On peut aussi installer une douche pour senior pour préserver les enfants lorsque la douche de la maison est trop glissante. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’installer tout l’équipement pour personnes âgées. Si vous avez les moyens, n’hésitez pas à installer une douche sécurisée dès la construction de votre résidence. Cela peut aussi être utile dans le cas où plusieurs accidents domestiques se sont déjà produits dans votre douche. 

Qui installe la douche pour senior ?

Pour installer une douche pour senior, il n’est pas indispensable de faire recours à des spécialistes. En effet, il existe différents niveaux de sécurité. Pour installer de simples tapis anti-dérapages et une barre de maintien, on peut le faire soi-même si on est un peu bricoleur dans l’âme. 

Par contre, dans les grands travaux tels que le traitement du sol, l’installation d’un nouveau revêtement (carreaux ou mosaïque, etc.), le démontage du revêtement actuel et la suppression d’une baignoire, il est nécessaire de faire appel à une entreprise de construction.

Certaines entreprises sont spécialisées dans l’installation des douches. 

Les accessoires d’une douche sécurisée

De manière pratique, voici les accessoires que l’on installe pour sécuriser une douche. Dans un premier temps, on installe un revêtement anti-dérapage au sol. Il existe 4 principaux types de revêtements :

  • un tapis anti-dérapage ;
  • des carreaux anti-dérapage ;
  • le patch anti-dérapage et
  • le traitement anti-dérapage du sol.

Après les revêtements, on peut installer des barres de maintien. Ces barres permettent de prendre un appui pour se déplacer. Elles jouent le rôle de rambardes que les personnes à mobilité réduite peuvent tenir en se déplaçant dans la douche.

Et enfin, le siège escamotable. Il sert à s’asseoir pendant la douche. 

Certaines entreprises offrent des services supplémentaires comme la suppression de marches pour entrer dans la douche ou la surélévation de la douche pour faciliter l’accès. 

Les subventions pour l’installation d’une douche pour senior

Pour encourager le maintien des personnes âgées à la maison, l’Etat et des structures annexes et sociales offrent des réductions ou prennent en charge une certaine somme liée à l’installation de ces douches.

  • La Prestation de Compensation du handicap (PCH) : elle offre une aide financière pour faciliter et sécuriser l’accès à la douche. Elle s’applique aux personnes dont le handicap est de 80 %. 
  • La caisse de retraite : plusieurs caisses de retraite apportent des aides financières à leurs souscripteurs afin de leur éviter les maisons de retraite et de leur permettre de rester le plus longtemps possible dans leur domicile.
  • L’Agence nationale de l’habitat (Anah) : elle prenne en charge entre 35 % et 50 % de coût total de l’installation sans les taxes bien entendu. De plus, elle exige souvent que les bénéficiaires aient des revenus.
  • La réduction de la TVA : lorsque l’installation de la douche pour senior doit être faite dans une résidence principale ou secondaire habitée depuis au moins 2 années, la réduction est de 10 %. Lorsqu’il s’agit juste de faciliter l’accès à la douche, la réduction est de 5,5 %.

Le crédit d’impôt de 25 % : il est octroyé selon des conditions bien fermes. Entre autres, l’installation doit se faire en France dans la résidence principale et le senior doit être propriétaire ou logé gratuitement.